Edito

Malgré des temps troublés, par un contexte économique encore difficile et des évènements douloureux, malgré une complexité juridique et administrative qui s’est encore accrue, 2016 aura été un bon cru  pour le marché immobilier :

 

  • Une année record sur les transactions (+9% sur un an avec un renforcement depuis septembre)
  • Des prix qui, en conséquence, restent soutenus et même en progression (+2,7 % en moyenne nationale), même si les marges de négociation se resserrent ( 3,6% en moyenne).

 

A cela, plusieurs raisons :

 

-d’abord des taux d’intérêt historiquement bas, qui soutiennent la demande et  solvabilisent de nouveaux accédants

 

– une conscience renforcée que l’immobilier (résidence principale ou investissement) reste, depuis des décennies et plus que jamais, une valeur sûre, par rapport aux autres placements,

 

– et le besoin  de protection, pour soi, sa famille, son patrimoine, auquel l’immobilier est le seul à répondre : on n’élève pas ses enfants dans son portefeuille boursier, et on en reçoit pas ses amis dans ses assurances-vie !

 

2017 s’ouvre aussi sur de nouvelles perspectives :

 

  • Une remontée de taux d’intérêt, déjà engagée fin 2016 : a priori modérée et progressive ( +0,5% sur les prochains mois ?) mais certaine,
  • Une année électorale dont on dit souvent qu’elle suscite un certain attentisme jusqu’aux résultats… mais où plusieurs des favoris ont déjà annoncé des engagements forts, notamment pour plus de lisibilité et plus de modération en matière de plus-values immobilières et un cadre fiscal stabilisé sur la durée du quinquennat…

 

Au regard de ce qui précède, et en particulier de conditions d’emprunt qui restent très performantes (soutenant les prix et favorisant l’accession de sa résidence principale par rapport à une situation locative), on peut présager d’un dynamisme préservé, car à la fois favorable aux vendeurs qui peuvent encore optimiser la valeur de leur bien, mais aussi aux acquéreurs/emprunteurs qui  modèrent leurs mensualités et capitalisent plus rapidement…

 

… mais les enjeux (financiers, familiaux,..) pour les uns et les autres restent majeurs, les négociations plus difficiles, la règlementation touffue et complexe,  les risques, réels : autant d’éléments qui invitent vendeurs et acquéreurs à s’appuyer sur les compétences des professionnels de l’immobilier…

 

… et donc à pousser la porte de notre Agence : vous êtes les bienvenus chez nous en 2017, pour simplifier, sécuriser et optimiser votre projet immobilier !

                                                                                                                                                                                                                                                            Jean-Luc Brulard – MRICS

Cliquez ici pour découvrir  Notre conception du métier d’Agent Immobilier

Compétence et proximité,
Transparence et équité,

Immédiat Logo 200px large, partenaire de vos projets immobiliers.